MENU
Photographe de mariage

Suivez-moi sur

Château de la Perrière

Château de la Perrière (Shokoufeh & Adrien)

Nos deux amoureux se sont rencontrés à l'université et plus précisément dans l'atelier mécanique, lieu peu connu pour son romantisme et ses rencontres amoureuses.
C'est pourtant là que Shokoufeh a craqué pour les grands yeux bleus d'Adrien et pour sa prévenance à lui expliquer comment construire un ensemble mécanique. Lui, de son côté, fut envoûté par sa gentillesse et sa beauté. Il faut dire qu'avec sa magnifique chevelure noire et les lueurs iraniennes qui irradie au travers de son regard, il y avait de quoi rendre la mécanique beaucoup plus captivante.
Depuis qu'ils sont ensemble, leur couple rime avec harmonie, respect, efficacité, esprit d'équipe et écoute mutuelle.
Ils aspirent à voyager beaucoup et à vivre dans des pays différents. Quoi de mieux pour se marier qu'un château du XVIIème siècle, acquis par M. Zaya Younan, fondateur de La Grande Maison Younan Collection, lui-même né en Iran.
Ce mariage est donc bel et bien un mélange de cultures, une vraie bouffée d'air cosmopolite. Entre une virée en Iran et une errance en Anjou...

Les éléments les plus importants, selon eux, de leur mariage résidaient dans la robe de Shokoufeh, un mix parfait entre élégance et fantaisie, et dans l'arche de la cérémonie laïque. C'est une décoration florale unique qui caractérise remarquablement bien le romantisme souhaité par notre couple. L'entrée de la mariée fut magnifiée au violon par Yasaman, sa sœur .
Les photos de couple étaient très importantes pour eux car elles représentent leur héritage à leurs descendants.
Vous ne le retrouverez pas sur le site car il faut savoir se limiter en terme de photos diffusées mais pour votre culture personnel, au moment de l’arrivé de la pièce montée, une tradition bien ancrée dans les mariages perses : la danse du couteau! Le mari doit obtenir le couteau à offrir à la mariée pour découper la pièce montée. Ce couteau est détenu par des amies ou sœurs de la mariée qui dansent et maintiennent le couteau hors de portée. Le marié doit donner une récompense à la personne qui danse en lui donnant de l'argent pour récupérer le couteau. C'est une très belle cérémonie traditionnelle perse à laquelle j'ai pu assister !

L'avis de Shokoufeh & Adrien :
We had Vincent for our wedding photography and he did an outstanding job. He was so professional in all interactions and it was clear that he is very passionate about his job and his projects. He takes into account your needs and can adapt himself to your ceremony. We are so happy with our choice and recommend him to anyone for any photography needs.
CLOSE